De juin à novembre, le Haut-du-Tôt, village le plus haut des Vosges,
accueille pour la troisième année consécutive une exposition photographique à ciel ouvert.

Tout au long d’un sentier de 3 kilomètres, ce sont plus de 130 photographies grand format qui sont proposées aux visiteurs.
C’est au détour d’un chemin creux ou à l’ombre des hauts sapins que l’on découvrira les œuvres exposées.

 

programmation 2018

Tibet

du toît des Vosges au toît du monde

La géographie nous apprend que le Tibet est né d’une collision entre deux continents, l’Inde et l’Eurasie. De ce choc lent et titanesque est née une terre de hauts plateaux où les superlatifs s’épuisent à décrire les singularités. « Le plateau habité le plus élevé de la planète » « le château d’eau de l’Asie », « 5 fois la superficie de la France » « Vaste territoire bordé par les plus hautes montagnes du monde »… Les difficultés d’accès et les conditions géopolitiques ont longtemps freiné les explorateurs occidentaux. C’est seulement à partir de la seconde moitié du 19e siècle que le plateau tibétain commença à livrer ses secrets et merveilles. Aujourd’hui notre vision du Tibet est toujours morcelée, réduite et fantasmée. Du Toit du monde au Village le plus haut des Vosges (le Haut-du-Tôt), il n’y a qu’un pas métaphorique que l’on aime franchir.

Cette troisième édition des Sentiers de la photo propose le regard de quatre photographes fascinés par ces hautes terres tibétaines. Quatre personnalités à la recherche de vérité, de spiritualité et de beauté, quatre témoignages par l’image. Caroline Riegel, Matthieu Ricard, Frédéric Lemalet et Vincent Munier ont su capter des instants rares qui reflètent leur quête personnelle : se confronter à la nature sauvage intacte pour Vincent, saisir la lumière du monde dans un regard d’enfant pour Frédéric, partager les couleurs d’une vie spirituelle pour Matthieu, et pour Caroline, une soif de rencontres imprégnées de joie.

Et si, à 5000 mètres d’altitude, la proximité des cieux engendrait la beauté et facilitait l’harmonie avec notre planète ? Nous voudrions tous y croire.

expos photo

Une balade visuelle

Une idée simple et forte

Faire du Haut-du-Tôt, un haut lieu de rencontres autour de la photographie. Parce que culture rime avec nature, parce que ruralité rime aussi avec qualité, parce que les paysages d’ici invitent déjà à la contemplation, parce que sentiers, forêts et prairies nous apparaissent comme des lieux d’exposition parfaits.
En privilégiant le regard de photographes tournés vers l’humanisme et la sauvage beauté de notre planète, les Sentiers de la photo s’affirment comme un événement grand public porteur de passions et de convictions. Notre planète bleue est une source d’inspiration formidable mais aussi de respect, car l’aventure humaine ne saurait perdurer sans préserver notre Terre.

Un succès populaire

10 000 visiteurs en 2016, 25 000 pour l’édition 2017, la fréquentation des expositions et les nombreux retours positifs nous permettent de qualifier les deux premières éditions de réels succès !

A retenir

➜ Entrée libre et gratuite, de l’aube au crépuscule

➜ Expositions accessibles du 16 juin aux premières neiges (officiellement le 10 novembre)

➜ Accès principal en suivant « Les Jardins de Bernadette »

➜ Chaussures de marche indispensables

Animations

Les dernières actus

Partagez sur vos réseaux sociaux !

error: